Chroniques santé

Conseils et astuces

Une entorse à la cheville..

By: | Tags: , , , , , | Comments: 0 | août 16th, 2015

Il fait un temps superbe, le soleil est au rendez-vous, vous jouez au volley-ball près de la piscine avec famille et amis. Tous le monde s’amuse lorsque… Ouille! Vous vous retournez la cheville en essayant de faire un coup athlétique!

Pas de panique!

Règle numéro un : appliquez de la glace sur votre cheville afin de limiter l’inflammation. Vous avez sûrement sous la main des glaçons ou un sac de petits légumes congelés. Mettez une serviette humide sur votre cheville, puis placez les glaçons ou le sac de petits pois surgelés par-dessus la serviette. Idéalement, surélevez votre jambe sur un coussin ou une chaise. Voilà, il ne vous reste plus qu’à relaxer pendant 15 minutes. Répétez cette opération toutes les deux heures. Il est important de poursuivre les applications de glace pendant les 48 premières heures suivant la blessure, car l’inflammation s’installe rapidement et peut retarder la guérison si elle n’est pas bien contrôlée.

Règle numéro deux : mettez la cheville au repos. Ce n’est pas le temps de faire l’orgueilleux et de poursuivre la partie de volley-ball. Donnez 72 heures de repos à votre cheville : marchez le moins possible ou utilisez des béquilles. Vous reprendrez vos activités graduellement par la suite.

Règle numéro trois : faites de légers exercices d’assouplissement, car vous ressentirez probablement des raideurs en recommençant à effectuer certains mouvements. Tenez chaque mouvement dix secondes et répétez une dizaine de fois par la suite.

Afin d’accélérer la guérison, vous pouvez consulter un physiothérapeute à la clinique Physiqu’Action qui pourra faire un « taping » (bandage adhésif) pour immobiliser votre cheville selon votre blessure. Ceci limitera l’inflammation et favorisera la guérison puisque votre cheville sera immobile. De plus, ce bandage vous permettra de marcher sans douleur et sans risque. Votre physiothérapeute pourra également utiliser différents moyens pour réduire l’inflammation et la douleur et vous aider à retrouver le mouvement et la force. Si le problème persiste, il est important de consulter un médecin.

Geneviève Rivard
Physiothérapeute